Mot du Premier ministre de la République de Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire est particulièrement heureuse d’accueillir, au nom de l’Afrique, du 9 au 27 août 2020, le 27ème Congrès de l’Union Postale Universelle (UPU).

 

C’est une immense fierté pour le gouvernement et le peuple ivoiriens car il s’agit bien, pour l’UPU, de la première rencontre de l’ère postindépendance sur le continent africain.

 

Merci pour la confiance renouvelée de l’ensemble des pays membres de l’UPU !

 

L’évolution accélérée des technologies numériques et du commerce électronique entraîne pour le monde postal de profondes transformations. C’est un défi auquel nous devons solidairement faire face. C’est aussi une opportunité qui s’offre aux postes des pays membres pour faire évoluer leurs business-models, innover et créer de la valeur ajoutée, de la richesse et des emplois.

 

Sous la coordination de l’Union Panafricaine des Postes (UPAP) qui œuvre à renforcer la coopération postale sur le continent et à développer des partenariats à l’international, pour partager les meilleures pratiques, les expériences et l’expertise, le service postal africain a entamé une phase profonde de transformation. Mais il nous faut aller plus loin, et plus vite, car les usagers du service postal attendent, légitiment, des opérateurs de services postaux une modernisation accrue de leurs prestations et l’amélioration continue de la qualité de celles-ci.

 

La Côte d’Ivoire, sous le leadership du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, réalise des performances économiques remarquables et remarquées par l’ensemble de la communauté internationale et financière. Sur la période 2012-2019, le taux de croissance économique moyen annuel s’est établi à 8%. En 2020, malgré l’impact mondial de la pandémie, la Côte d’Ivoire a réalisé un taux de croissance de 2 % qui souligne l’importance des fondamentaux et la capacité réelle de résilience ; autant d’aspects que le rebond attendu pour 2021 à +6,5% ne fait que confirmer. Dans ce contexte, l’organisation du 27ème Congrès de l’UPU à Abidjan, traduit à la fois la reconnaissance des efforts de la Côte d’Ivoire par notre organisation commune, tout en valorisant l’ampleur du redressement accompli, sa capacité d’adaptation et sa grande agilité pour moderniser et renforcer son économie.

 

Je suis certain que les travaux du 27ème Congrès permettront de donner à la Stratégie Postale d’Abidjan (SPA), première stratégie élaborée par l’UPU basée sur des données, la pleine capacité de positionner et de réinventer le service postal universel, à l’horizon 2024, comme un outil mondial stratégique, au service des femmes et des hommes de leurs temps, mais tout autant de la performance des entreprises, de l’économie en général et de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable des Nations-Unies.

 

Plus que jamais l’Union Postale Universelle devra aussi structurer le réseau postal comme le principal catalyseur du commerce électronique, dans le monde entier et encore plus spécifiquement en Afrique, à partir d’un écosystème intégré, inclusif et innovant.

Avec l’ouverture du « Bureau de la Poste du Futur », le 21 mai 2021, en présence du Vice-Directeur Général de l’UPU, la Côte d’Ivoire s’est d’ores et déjà inscrite irréversiblement dans cette perspective, conformément à la Vision stratégique 2030.

 

Je souhaite ainsi un très vif succès au 27ème Congrès de l’UPU à Abidjan !

Et que vive une communauté postale internationale toujours plus dynamique, innovante, solidaire et durable !

Inscription